Organisation?

Publié le 16 Mai 2014

Organisation?

Voilà, je suis mesurée et saine d'esprit, je ne pense pas du tout à la future organisation de la future FIV (si la déesse des testicules le veux)

Organisation?

Du coup, je commence à me triturer l'esprit pour savoir comment je vais m'en sortir avec ces putains saloperies saletés de prises de sang et échos.

Enfin, surtout avec le fait que si je ne pointe pas au travail, c'est la grosse merde. Prévenir la veille, c'est ultra chaud.

J'ai bien des collègues exerçant le même métier (et au même endroit, wouah!), mais le principe veut qu'elles bossent rarement en même temps que moi. Du coup si bibi n'est pas là quand elle devrait, gros gros problème.

 

Ma collègue préférée  (Collègue-Chérie) est au courant du problème. Elle était au courant des essais vers C9, puis a patiemment suivi les cycles avec les fausses barres qu'elles sont tranparentes mais presque là, et d'ailleurs j'ai les tétons qui pointent à la pleine lune je suis enceinte c'est sûr.

 

Et maintenant elle sait pour la FIV. On est pas chez les sauvages, alors dès qu'elle a besoin d'un arrangement de planning je fais mon max et inversement. Elle sait que pendant la stim elle va être fortement sollicitée et je suis soulagée d'avance de pouvoir compter sur elle.

 

Voilà, c'était le côté bisounours-tout-le-monde-il-est-merveilleux.

 

Le mauvais côté c'est que la seconde collègue sur qui j'aurais pu compter sera parti avant ma tentative de FIVU, et qu'on ne sait toujours pas qui la remplacera.

 

Et  que surtout, celle qui gère les plannings, j'ai nommé Superieure Hierarchique, va être un très gros obstacle à franchir.

 

C'est une femme un peu perdue psychologiquement parlant, qui au fil du temps devient de plus en plus minable au niveau de ses performances professionnelles.

En vrai, ces derniers jours elle flirt avec l'incompétence.

En fait, elle couche avec.

Et elles font une partie à trois avec leur copine la mauvaise foi.

 

Bref, pas le genre de personne à qui je me permettrais de confier mon parcours, surtout que sa concience professionnelle ne l'a absolument pas empêchée de raconter à qui voulait l'entendre la fausse couche d'une gonzesse il y a quelques mois (et qui avait demandé que ça reste confidentiel...).

 

Donc comment je vais faire, moi, pour demander des modifs régulières de planning sans aucune explication?

Comment je vais expliquer, sans me dévoiler, mes arrêts de travail inattendus?

 

Honnètement, si ça pouvait aider, je le dirais à tout le monde (à part elle, bien sûr). Sur une équipe d'une quinzaine de personnes, je suis sûre que je n'aurais que du soutien. Mais il y a Elle. Je pense même à passer outre son avis et à m'adresser au patron, qui aura au moins la délicatesse de fermer sa gueule; mais ne sera peut-etre pas ravi que j'espère me casser en congé mater aussi vite que ce sera possible.

 

Mon grand espoir, actuellement, c'est que Superieure Hierarchique pète encore un plomb et se retrouve soudainement en arrêt pour un ou deux mois, histoire d'être tranquille (et en plus ça nous évitera, à Collègue-Chérie et à moi, de l'être aussi à force de s'épuiser à récupérer ses erreurs).

 

Des idées pour des excuses?

Rédigé par La Chouette

Publié dans #Coup de gueule, #Et les autres?

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mimiattend 17/05/2014 21:57

Moi aussi mon planning m'a beaucoup tracassé, surtout que ma chef qui m'avait dit qu'elle arrangerait les choses, me laisse en fait le plaisir de me débrouiller avec mes collègues quand je suis en vacances, bref... Trop fastoche! Mais une chose est sûre, le boulot c'est bien, seulement il faut prioriser là, et ta priorité c'est? C'est? Ben oui c'est ça!!

Carotte 18/05/2014 10:44

Personnellement j'ai jour franc jeu et ça ne m'a pas desservi. Je suis au forfait on l'avait proposé un aménagement de mes horaires mais vis a vis des collègues pipelettes, c'était évident que tout le monde allait savoir que je suis en fiv. Après je l'ai dit parce qu'en revanche je devais être remplacée, c'était important....

Peux tu court circuiter la névrosée et en toucher un mot a son n+1? As tu des rh dans ta boîte? Franchement pour ton confort et surtout si tu n'es pas irremplaçable fais toi arrêter que tu en parles ou pas...

La Chouette 17/05/2014 23:37

Nan mais y'a pas de doutes. Si je pouvais, je ferais en sorte de ne pas aller bosser quand j'ai un rhume... Juste que ça va être compliqué.
Donc... le dire ou pas au patron?

Mrs F 17/05/2014 14:23

T'ain, je me disais bien que j'avais déjà vu ce planning quelque part! On le même au bureau et à la maison je crois :-)

La Chouette 17/05/2014 23:36

Bah comment ça?

Miliette 17/05/2014 12:02

ahhhh !! ça semble fun chez toi !!
aller, jte file mon secret : je me suis beaucoup torturée AVANT. et maintenant ? je fais l'autruche en attendant que le château de cartes se pete la gueule. Excellent hein ? hein hein ?

La Chouette 17/05/2014 23:35

Je ne suis pas irremplaçable, c'est un gros avantage. Juste je ne veux pas avoir à donner d'explications sur des arrêts impromptus. Je cherche une bonne excuse.
A l'époque du don, je commençais à peine là et j'avais inventé un kyste aux ovaires pour justifier les douleurs et l'absence.
Je me trifouille l'esprit pour trouver autre chose.

Carotte 17/05/2014 08:51

Très belle métaphore pour ta chef!!! Je suis sure qu'elle fait des gang bang avec l'intégralité de ses défauts et qu'elle va même dans des clubs échangistes pour essayer ceux des autres vu son niveau !
Quoi qu'il en soit, étant donné mon parcours de fc, qu a généré moult arrêts maladies (opérations, curetages, hémorragies et j'en passe), j'ai joué franc jeu dès le départ avec ma plus haute hiérarchie. Depuis que je sais que je suis en pma j'ai également informé la sécu. J'ai de la chance d'avoir un généraliste qui m'a ramassée (physiquement et psychologiquement) à la cuiller après chaque fausse couche, je suis donc arrêtée dès que j'ai mes règles. Il a prolongé mon arrêt après la pds après la dernière fiv parce que vu l'annonce qui nous a été faite, je n'étais vraiment pas bien. Je peux me permettre ça parce que je suis remplacée sur mon poste (mes chefs attendent LA bonne nouvelle) ce qui m'enlève une culpabilité énorme. Vu que je bosse dans une grosse boite, moi la non hiérarchie, j'ai des pb de santé, ce qui est vrai et basta. Les arrêts sont sans motif pour l'employeur, c'est important pour moi vu que tu n'es jamais à l'abri d'une fuite quand ton arrêt arrive par courrier à la DRH... Ces arrêts sont cautionnés par mon gynéco qui est également gynéco de la pma, car dès que je tombe enceinte, repos obligatoire, il m'arrête (ce qui n'a pas empêché ma dernière GNE mais ça c'est autre chose).
Bref résumons : tu vas voir ton généraliste, tu lui expliques la situation ou tu lui dis que tu as une grosse sciatique, comme tu préfères, et surtout c'est à lui de t'arrêter jusqu'au bout, la sécu m'a expliqué qu'avoir des arrêts de prolongation émanant d'un autre médecin nécessitait un courrier de justification, tu vois la PMA t'en faire un? Je ne vois que ça, car forcément tu vas arriver en retard, et avoir un blâme par une pouf alors que l'on a une bonne excuse, c'est quand même chaud...

La Chouette 17/05/2014 23:31

Et oui, je vais peut être négocier directement avec le médecin traitant, c'est sûrement la meilleure solution.

La Chouette 17/05/2014 23:30

J'adore le coup du club échangiste!!!